jardinage co-créatif

Protocole de communication avec la Nature.

Protocole de communication avec la Nature

Exemple de protocole de communication avec un déva de la Nature.

Suite aux premières expérimentations de connexion avec les Intelligences de la Nature ou dévas, je me permets de vous partager les modifications qui me sont personnelles sur la base du protocole de communication avec la Nature proposés par Machaelle Small Wright dans le guide complet du jardinage avec les Intelligences de la Nature (tome 1).

Mener le jardin forêt de Baugnac selon le grand principe de la co-création est une finalité pour moi après une quinzaine d'année de jardinage dit "naturel" selon la définition des humains. Je vous livre ici quelques clés qui m'ont été nécessaire d'appliquer dans cette démarche. Elles me sont personnelles et ce qui est valable pour moi ne l'ai pas forcement pour vous comme les choses et principes qui fonctionnent aux Jardins de Baugnac ne fonctionneront pas systématiquement dans votre cas ou votre jardin. Si vous aussi, vous vous orientez vers la co-création, ces lignes pourrons peut-être vous être utiles comme un exemple des adaptations nécessaires car dans notre pratique, il n'y a pas de règles établies. Chacun crée son jardin...

Un exemple de protocole pour débuter.

Les séquences de ce protocole ont permis d'améliorer ma communication avec la Nature. Chaque moment est primordial pour être en connexion. Je ne détaille rien de l'objet ou du but du protocole ouvert. Je vous invite à être très attentif à votre concentration et votre intention la plus sincère dans ce que vous vous apprêtez à réaliser. Déposer votre mental et votre libre-arbitre, lâcher prise et faites confiance. Si votre communication est claire, votre intention sincère.  Alors vous pouvez faire des merveilles...

A - S’asseoir confortablement sur une chaise.

1 - Prendre 3 ou 4 grandes respirations jusqu'à faire le vide des choses présentes...

2 - Poser les pieds sur le sol.

3 - Développer ses racines jusqu'au centre de la Terre et accueillir la lumière verte.

4 - Se connecter au cosmos et accueillir la lumière blanche.

Ainsi je suis centré sur moi pour faciliter le principe de co-création à venir. Je suis calme et concentré...

B - Connexion avec le Déva désiré.

1 - Tester la connexion.

2 - Équilibrer la connexion avec les stabilisants floraux de Perelandra. 

3 - Débuter la cocréation par des questions dont les réponses sont forcement par "oui" ou "non". Poser les bonnes questions est un apprentissage à part entière.

3.1 - Prendre 1 ou 2 respirations avec chaque questions.

3.2 - Fermer les yeux ou concentrer vous en attendant la ou  réponse.

3.3 - Recueillir la réponse : "oui" ou "non".

3.4 - Ressentir les choses. Peut-être vous observerez une différence. Sinon ce n'est pas grave, les choses ne se mettent pas en place instantanement. 

4 - Remercier le déva et Intelligences de la Nature.

C - Remercier et déconnexion.

4.1 - Déconnectez-vous du déva.

4.2 - Stabilisez-vous grâce aux essences de fleurs.

D - Fin du protocole de co-création.

A la suite du protocole, il ne vous reste plus qu'à faire confiance et laisser la Nature œuvrait. Si votre communication est fiable. Votre demande est juste, sincère, dans un esprit d'évolution et non de négation. Vous devriez observer des changements se matérialisaient en lien avec votre sujet, jardin, vie, etc. Les forces et intelligences sont toujours prêtes à nous aider, nous accompagner , 24h/24h et 7J/7.

Dans cet exemple de protocole, il s'agit ici de connexion simple avec un Deva (lieu, jardin, plante, etc). Pour les autres processus de nettoyage énergétique, de libération de bataille ou d'équilibrage des sols ; je me réfère aux protocoles proposés par Machaelle Small Wright. Avec le temps, je constate que je les ai adapté...

Quels commentaires :

Si vous ne constatez aucune évolution ; votre protocole présentait un problème. Selon mon expérience, voici ce qui a pu se passer ou plutôt ce qui n'a peut-être pas fonctionné. s'est passé.

  • 1er écueil est de penser que ce que vous pensez et LA solution. Dans ce cas, votre libre-arbitre vous a joué un mauvais tour en vous laissant croire que... parce que que c'est la solution qui vous paraissait accessible.
  • 2ème écueil est votre sincérité profonde à demander ce que vous souhaitez.
  • 3ème écueil est la confiance que vous accorder à la Nature.
  • 4ème erreur est le manque de concentration ce qui peut altérer la qualité de la communication comme du protocole. Souvent j'ai voulu aller trop vire...

En lisant ces lignes, vous pouvez penser que cette technique est longue et fastidieuse à réaliser à chaque action au jardin. J'en conviens mais c'est le prix à payer pour un jardin fondamentalement équilibré. La volonté est de minimiser les interventions ultérieures et de perdre du temps sur des actions qui seront incompatibles avec les externalités négatives à venir comme des conditions météorologiques qui pourront mettre à mal tous vos efforts, etc.

Du point de vue des humains, l'option du jardinage co-créatif pourrait être pris comme un choix stratégie. Vous pouvez tout questionner. Le jardin reste un environnement concret pour faire de multiples expérimentations. Il n'en faut pas plus pour expérimenter la co-création et les protocoles. Je m'avance à dire que vous pouvez utiliser votre coffret d'essences de Fleur du Dr Bach de la même manière que les élixirs de Perelandra. Lors d'une séance, j'ai posé la question, la réponse a été "oui". Personnellement je n'ai pas utilisé mon coffret du Dr Bach pour ce type de travaux.

Actuellement je ne partage pas mes séances de travail avec les intelligences de la Nature parce que je ne me contrains pas à les planifier. Pour autant des rendez-vous réguliers sont nécessaires pour entretenir les actions engagées. Vous pouvez vous rendre compte et/ou y contribuer en participant à un chantier participatif du vendredi matin dès le démarrage de la saison au jardin. Ou plus simplement venir à l'auto-cueillette de Baugnac en monnaie libre de Ğ1 le vendredi à partir de 16h.

@Jardincocreatif - Franck Terras

 

 
 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.