jardinage co-créatif

Science co-créative au jardin forêt de Baugnac.

Inspiration et co-création aux jardins de Baugnac

Inspiration co-créative au jardin forêt de Baugnac.

Qu'est-ce que la science co-créative selon la définition de Machaelle Small Wright du jardin de Perelandra. Un ensemble équilibré et harmonieux selon les préconisations le partenariat co-créatif avec les Intelligences de la Nature.

Je vous parle aujourd'hui du jardin forêt de Baugnac car cette idée germe depuis 4 à 5 ans et ce printemps 2018 est marqué par les premiers aménagements qui constitueront un ensemble harmonieux selon les règles du partenariat avec la Nature que je tente d'établir.

Précédemment je réalisai des expériences isolées et localisées dont les résultats m'ont conforté dans les résultats de la science co-créative.

Les actions de ce printemps 2022 sont menées autour de l'ancien vergé jardiné que nous menions à la sauce permaculture. J'ai pris plusieurs années à me détacher du jardin et des techniques précédemment utilisés dans le seul but de pouvoir mettre de côté les apprentissages passés pour intégrer pleinement et sans arrière pensée/idée de nouveaux principes propres à la science co-créative.

De l'Inspiration à l'Intention...

Depuis les années 2000, la permaculture a inspiré nos choix de vie. Nous avons mis en œuvre de nombreux principes dans notre quotidien comme au jardin et démarré un verger jardiné dans le but de créer une forêt comestible.

Naturellement le jardin co-créatif de Baugnac est empreint des objectifs que nous avions à travers la vision permacole tant ces principes étaient fondateurs de nos pratiques et de nos choix de vie. Ils n'ont pas changé et ils se sont même renforcés. Concernant la forme, le concept de jardin forêt à la sauce Mouscron est un rêve au titre de la production et de l'impact sur l'environnement végétal et sociétale. Nous cultivons toujours un fort désir d'autonomie (alimentaire, santé, besoin du quotidien), un support pédagogique et pourquoi pas un jardin d'expérimentation sous forme d'une auto-cueillette. Dans l'univers co-créatif, nous sommes là dans le domaine des Intentions.

Intention autour jardin de Baugnac.

La méthode que je tente d'appliquer se résume en un partenariat avec les Intelligences de la Nature que l'on nomme communément : co-création avec la Nature.

En résumer, on pourrait dire que le jardinier pose des intentions qui pourraient correspondre à des objectifs en jardinage : produire de la nourriture, choisir cette technique pour obtenir tel résultat, etc. Vous pourrez y adosser toutes les philosophies connues : biologique, biodynamie, sol-vivant, permaculture, etc.

Dans la partenariat co-créatif, la Nature met en œuvre des forces naturelles pour y parvenir mais surtout elle guide et conseille le jardinier afin de répondre aux objectifs énoncées dans l'intention originale. Le jardinier est le chef d'orchestre et l'ensemble musical, les petites mains. Mais la partition est composée par la Nature.

Ce partenariat réclame à l'homme une sincérité totale et un lâcher prise quotidien et sans condition. Pour nous les humains, les enjeux résident donc dans l'apprentissage des protocoles de communication avec la Nature afin de recevoir l'information d'involution propre à la science co-créative.

Cette démarche peut ressembler à un doux rêve mais plusieurs jardiniers pratiquent la science co-créative co-création avec la Nature. Il s'agit d'une méthode énergétique et spirituelle, impalpable mais véritablement efficace selon mes retours d'expérience. Pour qu'il en soit ainsi, il faut que les choix et les actes du jardiniers soient en adéquation avec les forces naturelles afin de concevoir un espace le plus équilibré et donc harmonieux.

Qu'est-ce que la science co-créative ?

Dans le cadre des indications reçues par la Nature dans le cadre des protocoles de communication, le canal d'involution, le jardinier peut être amené à faire des actes incompréhensibles à son niveau de connaissance et/ou d'expertise. Mais la Nature sait mieux que quiconque ce qu'il doit être fait...  Il n'est facile de se laisser porter à faire des actes sans logique humaine. Nous sommes sur des domaine très subtiles voire intangible.

Illustration de la science co-créative
Illustration issue du tome 2 du Jardin de Perelandra de Machaelle Small Wright

L'intention est un prémisse à la science co-créative. Le jardinier reste le chef d'orchestre du jardin en donnant les objectifs. Les lignes directrices et la méthodologie sont guidées par le partenariat avec la Nature en ouvrant et accueillant les information du canal d'involution.

En soi, le jardinier peut commettre des erreurs. Comme en permaculture ou dans n'importe quelle recherche scientifique. Elles sont nécessaires au plus grandes découvertes et ne sont pas un mal ; elles contribuent à l'apprentissage de la science co-créative.

Voici comment se construit le jardin forêt co-créatif de Baugnac.

Suivez la conception du jardin co-créatif de Baugnac et surtout partagez la avec des jardiniers que vous connaissez...

Envie ou besoin d'en connaître davantage, les chantiers participatifs à 3 ou 4 personnes sont une manière de découvrir la science co-créative hors des bancs d'école. Venez à notre rencontre !

@Jardincocreatif - Franck Terras

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.